fbscript

On parle de nous dans les médias

STARTUP Redire

2015, création d’une start-up dédiée au soutien scolaire par Guillaume, Roger et Sylvain. Elle se consacre au développement d’un outil e-learning simple, intuitif et accessible par visioconférence.

Né d’une frustration face au système de soutien scolaire traditionnel, démotivant pour certains élèves, pas assez flexible, et souvent trop onéreux.

ASSOCIATION Redire

2018, création d’une association pour venir en aide aux élèves des Maisons de quartiers et maisons de Jeunesse fréquentées par les familles modestes.

En ce sens, nous proposons un cours de soutien scolaire adapté à toutes les bourses et accessibles dans les structures qui souhaitent accueillir notre dispositif.





Contact presse


contact redire

Marie-Gaëlle

marie-gaelle@redire.fr
01 84 19 29 00

Redire


Entreprise : 3 associés fondateurs
22 salariés
Date de création : 2015
Catégorie : Soutien scolaire
Réussite examen : 98% en 2017 et 2018
Matières : Mathématiques
Physique-Chimie
Anglais, Français



Quésako


***QUEL EST LE BILAN …. ÇA NE VA PAS, IL ME FAUT UN PROF***

Après les premières notes inquiétantes, vous pensez que votre enfant a besoin d’aide en maths, physique ou en anglais.

Plusieurs solutions sur le marché :

  • Acadomia à 35 €/heure
  • Le prof au black à la maison à 20 €/heure
  • Le fils de la voisine en 1ère S pour 15 €/heure

Il y a nous, REDIRE du Morning de Neuilly. On a des profs en Maths, Physique, Chimie, Anglais et Français. Ce sont nos salariés, ils sont disponibles en VISIOCONFERENCE tous les jours de 10h à 22h.

Pourquoi on est bien ? c’est simple, nous sommes le FREE du SOUTIEN SCOLAIRE. On a des forfaits ILLIMITES. Fini le chantage à la peur où vous lâchiez tous les mois 600 euros aux enseignes traditionnels. Chez nous, pour 100 euros, votre enfant fixe autant de séances qu’il veut.

Nos différentes offres :



En vidéos



Dans l'actualité




Calcul mental : Quelles solutions face à ces difficultés

Les calculs mentaux.


Ne pas rater son année sans se sentir débordé

Si les étudiants dans les collèges restent encore assez surveillés par leurs parents, ce n’est pas le cas au le lycée.


Comité d'entreprise & institutions partenaires


paul
B3gCloud
inria
gustave
carezen
B3gCloud


+2 000 ÉLÈVES SATISFAITS.

MERCI, ON VOUS AIME !