Accéder au soutien scolaire en zone rurale

Le principe du soutien scolaire consiste à aider un collégien ou un lycéen dans une ou plusieurs matières où il rencontre des difficultés. Cette aide lui est apportée par un enseignant ou un étudiant. Dans certains cas, le soutien scolaire est une aide méthodologique. Ce soutien scolaire, les jeunes, habitant dans les zones rurales y ont droit autant que les autres.

Dans quelles circonstances a-t-on recours au soutien scolaire ?

La plupart du temps, c’est une chute des notes qui décident les parents à faire appel à du soutien scolaire. Cette baisse dans les notes peut avoir plusieurs facteurs :

  • Un simple incident de parcours ;
  • Une situation familiale difficile ;
  • Une difficulté en classe ;
  • Un manque d’intérêt ;
  • Ou encore une absence d’objectif.

Le soutien scolaire ne s’adresse donc pas qu’aux élèves peu doués, même les meilleurs peuvent, à un moment donné y avoir recours.

Comment trouver du soutien scolaire et combien ça coute ?

La mise en place d’une solution de soutien scolaire en zone rurale se heurte à deux difficultés majeures. La première difficulté est l’éloignement géographique. En effet, dans une commune rurale, les transports publics sont quasi inexistants après 19h. La seconde difficulté est financière parce que le coût horaire d’une heure de cours par un professeur à domicile est compris entre 30 et 45 euros/heure.

Fort heureusement, des services gratuits existent dans les communes rurales. Il s’agit par exemple d’associations de bénévoles, de retraités, d’étudiants ou encore de services mis en place par les établissements scolaires où les jeunes restent après la classe.

Les structures dédiées aux zones rurales

En zone rurale, il existe des structures assurant le soutien scolaire telles que « Familles Rurales ». Pour équilibrer les chances de réussite scolaire, « Familles Rurales » propose un accompagnement autour d’activités ludiques et des travaux manuels pour développer les aptitudes à la réflexion, l’organisation, la compréhension et l’expression.

L’objectif visé par « Familles Rurales » ne se limite pas aux élèves. Les parents sont, eux aussi, concernés. En effet, au-delà du renfort apporté en soutien scolaire, le cadre familial est pris en compte. C’est le cas par exemple de familles primo arrivantes où les parents ne maitrisent pas le français. Afin que cela ne soit pas un handicap, les parents sont pris bénéficie d’un accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *