La réforme du BAC expliquée aux parents

Le BAC général dans sa nouvelle version sera effectif en 2021. Ainsi, les premiers élèves concernés sont ceux qui sont entrés en seconde en septembre 2018. Entre examen final resserré, contrôle continu, fin des séries générales, liste de spécialités… il est temps que les parents comprennent les objectifs de ces changements sur l’apprentissage de leurs enfants, ainsi que les dispositions qui ont été prévues.

But de la réforme du bac en 2021

Cette réforme du BAC se base essentiellement sur deux constats. Premièrement, l’examen officiel du BAC, dans sa version actuelle, est devenu trop lourd et trop cher à organiser. Deuxièmement, le diplôme du bac a été considéré comme vide de sens, puisque la majorité des lycéens ne pouvaient pas choisir leurs filières en fonction de leur orientation Post-BAC.

Ce qui a changé dans cette réforme du lycée

  • Plus aucune filière, place aux spécialités

Avec cette réforme, les filières littéraire, économique, puis sociale et scientifique disparaissent. Le lycéen est désormais en mesure de choisir parmi 4 ou 5 spécialités qui le motivent le plus, et qui lui correspondent le mieux en vue d’un projet professionnel.

  • Trois spécialités à choisir au 3e trimestre

Arrivé au 2e trimestre, l’élève devra formuler ses vœux de spécialisation sur une fiche d’orientation. A la première semaine de juin de l’année scolaire, le conseil de classe le guidera sur les 4 enseignements de spécialité qu’il aura choisis, afin qu’il soit orienté le mieux possible pour la classe de première. Au 3e trimestre, ces vœux deviennent définitifs, parmi lesquels 3 enseignements de spécialité seront validés. Si l’établissement ne propose pas la spécialité souhaitée par l’élève, le lycée d’origine envoie le dossier d’orientation vers l’établissement concerné.

  • Le déroulement des examens (60 / 30 / 10)

Dans la pratique, 60 % de la note finale du bac est constituée :

  • De l’épreuve anticipée de français en fin de première ;
    • Des deux épreuves écrites des 2 spécialités en terminale ;
    • De la note de philosophie en terminale ;
    • Et de la note du grand oral en terminale.

Pour le grand oral, l’élève choisit le sujet dans la Banque nationale de sujets, dès la classe de seconde, disposant ainsi de 2 ans pour le préparer.

Ensuite, 30 % de la note finale du bac provient des notes des contrôles continus de Première et de Terminale. Il s’agit de sessions d’épreuves sur les enseignements du tronc (enseignement scientifique, histoire-géographie, LV1, LV2 et EPS), ainsi que la spécialité que l’élève aura suivie en classe de première.

Enfin, 10 % de la note finale du bac est issue des bulletins scolaires de l’élève durant ses classes de première et de Terminale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *